Iles Lofoten 3

Vestvagoya et Austvagoya

Nous remontons progressivement vers les îles plus au Nord. Nous avons du mauvais temps : très couvert, du vent et de nombreuses averses. C’est un peu le début de l’autonome ici. Nous réduisons notre rythme de randonnées et en profitons pour faire un peu plus de tourisme. Nous cherchons des cabines à louer ou des campings avec douches chaudes et cuisine à partager afin de rester le plus au sec possible.

Randonnée de Mortsund à Einangen

Moyen – 3h30 – 5 km – dénivelé 630 m – point culminant 501 m

Nous commençons cette randonnée sous une éclaircie mais malheureusement nous la finissons sous le brouillard humide voire la pluie. C’est bien dommage car le sentier chemine sur une longue ligne de crêtes dominant d’une côté le Vestfjord et de l’autre le Buksnesfjord et la grande plaine de Leknes. Nous allons de sommets en sommets sans pouvoir profiter des panoramas grandioses que nous devinons de part et d’autre.

Bivouac entre Sandsletta et Lauvnik

Nous profitons d’une éclaircie pour planter notre tente sur la plage du fjord. Devant nous se déroule un magnifique coucher de soleil. La nuit par contre sera bien froide et humide.

Au petit matin, tout est aussi calme que le soir et c’est en toute sérénité que nous petit-déjeunons de nos yaourts, granola et bananes. Tout ce que nous rangeons dans la voiture est mouillé de rosée. Nos chaussures de rando sont restées à l’abri dans la voiture avec des feuilles de sopalin à l’intérieur mais elles restent bien humides.

Randonnée de Matmora

Moyen à difficile – 5h – 10 km – dénivelé 940 m – point culminant 788 m

C’est donc sous un beau soleil et un grand ciel bleu que nous entamons avec enthousiasme cette randonnée, trop contentes d’avoir retrouvé de belles conditions. Pour atteindre le sommet de Matmora, nous cheminons tout d’abord le long d’une pente abrupte et peu à peu la montée se fait plus douce à travers plateaux et crêtes. Les panoramas sont fantastiques de la mer de Norvège à l’archipel des Vesteralen au Nord. A l’ouest une grande étendue de marais entourés de sommets abrupts nous offre une vue toute en nuances de bleu, de vert et de sable, tel un lagon.

A l’est, une baie spectaculaire avec des eaux aigue-marine.

Nous atteignons le sommet pour le pique-nique en compagnie d’un groupe d’allemands. Le brouillard montant du côté où il nous faut poursuivre cette traversée, nous décidons de revenir sur nos pas afin de profiter du panorama grandiose sous le soleil, parsemé par moments de brume mystérieuse. Cela nous évitera de faire du stop sur la route pour retrouver notre voiture.

Le lagon que nous avons aperçu d’en haut nous tend les bras pour une goûter les pieds dans l’eau.

Et pour finir cette magnifique journée, sur notre route, la chaude lumière du soir nous offre cette vue au détour d’un virage … Une brochette de petits bateaux de pêche au fond d’un fjord.

Please follow and like us:
error